ActualitésActualités

Résumé de la rencontre entre le Premier ministre Shinzo ABE et le Président de la République française François HOLLANDE

Le 7 juin 2013, le Premier ministre Shinzo ABE a rencontré le Président de la République française François HOLLANDE, actuellement en visite d'État au Japon, lors d'une conférence au sommet et d'un déjeuner de travail.

I. Introduction

En préambule, Monsieur ABE a proposé, en accord avec Monsieur HOLLANDE, d'orienter en priorité les futures coopérations franco-japonaises sur les trois axes suivants :
1. Œuvrer pour un monde qui repose sur des valeurs telles que le droit et la liberté, et non sur la force et la contrainte.
2. Contribuer à une forte croissance économique mondiale en s'appuyant sur les performances technologiques élévées de la France et du Japon.
3. Promouvoir les échanges entre les peuples français et japonais afin de contribuer réciproquement au rayonnement culturel de chaque pays.
Rejoignant le Premier ministre japonais sur ces trois points, Monsieur HOLLANDE a émis le souhait que, lors du prochain sommet du G8, les deux pays lancent un appel commun en faveur d'une stratégie de croissance économique.

II. Politique et sécurité

1. Lutte contre le terrorisme / Afrique
Monsieur ABE a indiqué vouloir tirer les enseignements de l'attaque terroriste survenue en janvier dernier en Algérie et renforcer la coopération avec la France dans le domaine du partage de renseignements, notamment ceux concernant l'Afrique. Monsieur HOLLANDE a quant à lui évoqué la lutte que la France mène actuellement au Mali contre le terrorisme et approuvé la proposition visant à une collaboration accrue des deux pays dans la lutte contre le terrorisme.
Se fondant sur les résultats positifs de la TICAD V, Messieurs ABE et HOLLANDE ont déclaré souhaiter œuvrer conjointement au développement de l'Afrique, notamment à travers la promotion de la riziculture, afin d'éradiquer la pauvreté, qui nourrit le terrorisme.

2. Coopération dans la région Pacifique
Rappelant que la France dispose de la seconde plus grande zone économique exclusive au monde, dont les deux tiers sont situés dans la région Pacifique, Monsieur ABE a exprimé le souhait que la France et le Japon, « amis du Pacifique », collaborent ensemble dans les domaines de l'aide humanitaire et de la prévention contre les catastrophes naturelles, en particulier dans la région Asie-Pacifique. Monsieur HOLLANDE, répondant positivement à cette proposition, a évoqué son espoir qu'une telle coopération renforce le sentiment de solidarité au sein de cette région.

III. Relations bilatérales

En ce qui concerne les relations bilatérales, Messieurs ABE et HOLLANDE se sont entendus principalement sur trois points :

- Politique et sécurité : Afin d'œuvrer pour un monde reposant sur des valeurs communes, les Ministres des Affaires étrangères et de la Défense français et japonais doivent se réunir ; par ailleurs, les deux pays conviennent de créer une enceinte de dialogue portant sur la coopération dans le domaine des équipements de défense ainsi que sur les dispositifs de contrôle des exportations.

- Économie : se félicitant du succès du projet de construction d'une centrale nucléaire en Turquie élaboré par le consortium Areva-Mitsubishi Heavy Industries, les deux pays poursuivront leur stratégie de croissance et renforceront les coopérations entre les entreprises françaises et japonaises, notamment dans les secteurs de l'industrie aéronautique et spatial ainsi que dans celui de l'énergie nucléaire.

- Culture : la France et le Japon, tous deux mondialement réputés pour leur gastronomie, s'engagent à promouvoir conjointement leur patrimoine culinaire sur la scène internationale.

IV. Situation régionale et internationale

- La France et le Japon continueront à condamner fermement la possession de l'arme nucléaire par la Corée du Nord. Monsieur ABE a également sollicité le soutien et le concours de la France en ce qui concerne la question des enlèvements de citoyens japonais par la Corée du Nord ; Monsieur HOLLANDE l'a assuré de son soutien total à cet égard.

- Enfin, Monsieur HOLLANDE a exprimé son souhait de voir accéder le Japon à un siège de membre permanent au sein du Conseil de sécurité des Nations unies et a déclaré vouloir œuvrer au plus vite à la réalisation du projet de réforme du Conseil de sécurité dans les plus briefs délais.

V. À l'issue de leur rencontre, ont été publiés :
- un Communiqué conjoint définissant les trois domaines de coopération entre la France et le Japon, à savoir la politique et la sécurité, l'économie ainsi que la culture,
- une Feuille de route destinée à la mise en œuvre concrète sur cinq ans de ces trois volets,
- une Déclaration conjointe relative à la culture.


barre de menu gauche
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
  • 2008
  • 2007
  • Relations bilatérales