ActualitésActualités

Déclarations du Premier ministre ABE lors de la Session budgétaire de la Chambre des conseillers, le 14 mars 2014

1. Concernant la question du « travail de mémoire », le gouvernement du Japon a présenté la Déclaration de Murayama puis celle de Koizumi, respectivement lors du 50ème et du 60ème anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale. Pour sa part, le Cabinet ABE reste fidèle aux positions des gouvernements précédents, y compris celles exprimées dans les deux déclarations susmentionnées.

2. Sur la question des « femmes de réconfort », j'éprouve une profonde tristesse à la pensée des peines et des souffrances indescriptibles subies par ces femmes. Sentiment qui est d'ailleurs partagé par l'ensemble de mes prédécesseurs.

3. Du reste, cette question a donné lieu à la Déclaration Kono, qui avait été publiée par le Secrétaire général du Gouvernement de l'époque, M. Yohei KONO. Et comme le Secrétaire général du Gouvernement M. Yoshihide SUGA l'a rappelé lors de multiples conférences de presse, mon gouvernement n'a aucunement l'intention de la réviser.

4. Conformément à ce que j'ai déclaré plus tôt, nous devons rester humbles face à notre passé. Ces questions ne devraient pas être présentées sous un angle politique ou diplomatique, mais être laissées au soin des spécialistes et des historiens.


barre de menu gauche
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
  • 2008
  • 2007
  • Relations bilatérales