ActualitésActualités

Rencontre au sommet France-Japon, le 30 novembre 2015

A l’occasion de sa venue en France pour participer à la COP21, le Premier ministre Shinzo ABE a rencontré le Président de la République française François HOLLANDE le 30 novembre à 15h25. Leur entretien, qui a duré une trentaine de minutes, a porté sur les points suivants :

I. Introduction

1. M. HOLLANDE a tout d’abord souhaité la bienvenue en France à M. ABE et réitéré son souhait de coopérer étroitement avec le Japon pour faire face à cette période difficile. Il a ensuite remercié M. ABE pour le message qu’il avait adressé au peuple français après les attentats du 13 novembre 2015 et rappelé que le Japon avait également perdu plusieurs ressortissants lors d’attaques terroristes, notamment en Algérie. M. HOLLANDE a par ailleurs exprimé sa reconnaissance au Japon pour ses nouvelles contributions en faveur de la lutte contre le changement climatique et s’est déclaré enthousiaste à l’idée de se rendre au Japon l’an prochain dans le but de renforcer le partenariat d’exception entre les deux pays.

2. M. ABE a exprimé une nouvelle fois son indignation et sa stupéfaction face aux attaques terroristes infâmes qui ont frappé Paris le 13 novembre dernier, et sa profonde peine pour les victimes. Condamnant fermement les actes terroristes qui s’attaquent à nos valeurs communes, il a déclaré que le Japon restait aux côtés de la France dans cette épreuve et continuerait à collaborer activement avec la communauté internationale pour lutter contre le terrorisme. Enfin, il a salué les qualités de leader de M. HOLLANDE pour avoir mené à bien l’organisation de la COP21 malgré les difficultés actuelles et s’est engagé à œuvrer pour le succès de cet événement.

II. Changement climatique

1. Après avoir souligné l’importance de la participation de nombreux dirigeants à la COP21, M. HOLLANDE a déclaré vouloir mener les négociations en vue de l’adoption d’un accord pour laquelle une coopération financière est essentielle. De nombreux espoirs se portent sur le Japon qui assumera prochainement la présidence du G7.

2. En réponse, M. ABE a assuré M. HOLLANDE de sa volonté de contribuer à la réussite de la COP21. Le Japon attache la plus grande importance à la création d’un cadre juste et efficace s’appliquant à tous les pays, et réclame l’adoption d’un mécanisme qui donne à l’accord de Paris des objectifs plus ambitieux pour limiter les émissions de gaz à effet de serre.
De plus, afin d’encourager les pays en développement à participer au nouveau cadre, M. ABE a annoncé le versement d’ici à 2020 d’aides financières publiques et privées pour un montant annuel de 1.300 milliards de yens (près de 10 milliards d’euros). Cette mesure devrait permettre de tenir la promesse de fournir une aide annuelle de 100 milliards de dollars US en 2020, et incitera sans nul doute les différentes parties à parvenir à un accord.
M. ABE a par ailleurs indiqué que le Japon présenterait d’ici le printemps prochain sa « Stratégie pour l’innovation énergétique et environnementale » afin de renforcer le développement de technologies novatrices liées à l’énergie et à l’environnement. Il a également exprimé son intention de participer à la « Mission Innovation » organisée à l’issue de la rencontre au sommet France-Japon.

3. M. HOLLANDE a remercié le Japon pour sa contribution qui devrait permettre d’atteindre la somme de 100 milliards de dollars US par an d’ici 2020.

4. Les deux dirigeants se sont entendus pour développer de nouveaux accords, y compris financiers, avec les pays émergents.

III. Lutte contre le terrorisme

1. Le Premier ministre ABE a souligné la nécessité de renforcer la coopération internationale dans la lutte contre le terrorisme et salué les efforts importants du Président HOLLANDE, qui a rencontré notamment ses homologues russe et américain, pour exhorter la communauté internationale afin de maintenir une dynamique de coopération internationale.
En outre, M. ABE a déclaré que le Japon continuerait de soutenir une amélioration des capacités en matière de lutte contre le terrorisme, notamment les mesures prises jusqu’à présent dans les pays du Proche-Orient pour renforcer le contrôle des frontières ainsi que les capacités à mener des enquêtes et des poursuites efficaces. Dans le même temps, il a exprimé son désir de contribuer à endiguer la propagation du terrorisme à travers des actions destinées à stopper l’afflux des réfugiés, comme par exemple la mise en place cette année d’une aide de 810 millions USD pour les réfugiés et déplacés de Syrie et d’Irak qui prévoit notamment la construction en Irak d’abris pour déplacés internes et réfugiés rapatriés. Soulignant la nécessité de bâtir une société où les extrémismes peuvent difficilement s’implanter, le Premier ministre japonais a également annoncé que son pays poursuivrait son aide à moyen et long terme en faveur de la formation, de la lutte contre le chômage des jeunes et de la réduction des inégalités. Le Japon, qui présidera l’année prochaine le G7, souhaite lutter contre le terrorisme en travaillant de concert avec l’ensemble des pays concernés et espère faire avancer le processus de Vienne.

2. En réponse, le Président HOLLANDE a déclaré qu’il était important de lutter à la fois contre Daech et contre les causes du terrorisme. Il a également exprimé sa volonté de coopérer avec les autres pays membres du G7 sur le plan de la lutte contre le financement du terrorisme, qui se fait notamment via le blanchiment de capitaux. Après avoir remercié le Japon pour ses actions et son aide en faveur des réfugiés, le Président français a déclaré qu’il était important que ces derniers restent dans les pays limitrophes de leur pays d’origine et que la France apporterait également son aide dans ce sens.

Dans cette optique, les deux dirigeants ont exprimé leur souhait qu’une rencontre entre le Président de la Fédération de Russie, M. Vladimir POUTINE, et le Président de la Turquie, M. Recep Tayyip ERDOĞAN, ait lieu.

IV. Sommet du G7d’Ise-Shima

 Le Premier ministre ABE ayant déclaré au Président HOLLANDE qu’il se ferait une joie de pouvoir l’accueillir l’année prochaine à Ise-Shima à l’occasion du Sommet du G7, ce dernier a remercié le chef du gouvernement japonais pour ses paroles.

Poignée de main entre MM. HOLLANDE et ABE
© Cabinet Public Relations Office
Rencontre au sommet France-Japon
© Cabinet Public Relations Office

barre de menu gauche
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
  • 2008
  • 2007
  • Relations bilatérales