ActualitésActualités

Rencontre des ministres des Affaires étrangères du Japon et de la France, le 12 avril 2016

Dans la matinée du 12 avril dernier, M. Fumio KISHIDA, ministre des Affaires étrangères du Japon, a rencontré pendant plus de deux heures M. Jean-Marc AYRAULT, ministre français des Affaires étrangères et du Développement international, à l’occasion de sa venue au Japon pour assister à la réunion des ministres des Affaires étrangères du G7 à Hiroshima. Après leur échange et le déjeuner qui a suivi, les deux ministres ont publié un communiqué de presse conjoint sur la coopération franco-japonaise en Afrique. Voici le résumé des points discutés :

1. Introduction (dont la réunion des ministres des Affaires étrangères du G7 à Hiroshima)

Après avoir remercié son homologue français pour sa coopération à la réunion des ministres des Affaires étrangères du G7 de Hiroshima qui s’était terminée la veille, le ministre KISHIDA a souhaité aborder durant la présente rencontre des sujets évoqués lors de la réunion de Hiroshima, et d’autres qui intéressent les deux pays. Il a également exprimé son désir d’échanger sur des questions relevant des relations bilatérales, comme la sécurité et la défense ou la coopération en Afrique.

De son côté, le ministre AYRAULT a remercié le Japon pour son accueil en sa qualité de pays hôte du G7 et a souligné que la réunion de Hiroshima avait permis l’envoi à la communauté international d’un message fort pour la paix.

Tout en saluant la publication de la déclaration de Hiroshima et d’une autre consacrée à la sécurité maritime, les deux ministres ont confirmé vouloir associer ses résultats au sommet du G7 d’Ise-shima. Ils se sont également entendus pour renforcer davantage le « partenariat d’exception » qui lie le Japon et la France, tout en continuant à approfondir leur relation de confiance sur le plan personnel.

2. Relations franco-japonaises

Les deux ministres ont convenu de renforcer davantage la coopération franco-japonaise dans des domaines tels que la sécurité et de la défense, de l’économie, du nucléaire civil, de la culture, de l’Afrique et de l’espace. Ils ont notamment décidé de faire avancer l’encouragement réciproque des investissements et la coopération spatiale, tout en saluant la mise en place en mars dernier du premier dialogue global sur l’espace entre le Japon et la France.

Concernant la coopération franco-japonaise en Afrique, les deux ministres ont convenu de publier une déclaration commune présentant les progrès accomplis depuis la visite officielle du Premier ministre VALLS en octobre 2015, ainsi que les futures orientations. Afin de garantir le succès de la TICAD VI qui se tiendra au Kenya en août prochain, ils ont également convenu de poursuivre la coopération autour de trois axes majeurs : le développement durable, la santé et la sécurité.

Les deux ministres sont également tombés d’accord pour une avancée concrète de la coopération franco-japonaise dans le cadre de l’Année de l’innovation franco-japonaise 2015 – 2016.

3. Les relations Japon – Union européenne

Les deux ministres ont convenu de collaborer pour une conclusion dans les meilleurs délais des négociations de l’accord de partenariat économique (APE), ainsi que de celles de l’accord de partenariat stratégique (APS) entre le Japon et l’Union européenne.

4. Enjeux globaux

Après que le ministre AYRAULT lui ait présenté la question des réfugiés en Europe, le ministre KISHIDA lui a présenté les mesures d’aide mises en place par le Japon et l’a assuré que son pays poursuivrait ses contributions en tant que membre responsable de la communauté internationale.

Sur la réforme du Conseil de sécurité des Nations Unies, le ministre AYRAULT a exprimé le soutien de la France au projet du G4 (Allemagne, Brésil, Inde, Japon). Les deux ministres ont convenu de poursuivre cette réforme.

Concernant la question du changement climatique, le ministre KISHIDA a salué les efforts constants et le leadership de la France qui ont permis l’adoption d’un texte historique comme l’Accord de Paris. Les deux ministres sont tombés d’accord pour agir de concert à l’application le plus rapidement possible de cet accord.


barre de menu gauche
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
  • 2008
  • 2007
  • Relations bilatérales