ActualitésActualités

Rencontre des ministres des Affaires étrangères Japon-France, le 6 janvier 2017

6ème dialogue stratégique des ministres des Affaires étrangères Japon - France

Au cours de son déplacement en France, M. Fumio KISHIDA, Ministre des Affaires étrangères du Japon, s’est entretenu le 6 janvier 2017 pendant près de 45mn avec son homologue français, M. Jean-Marc AYRAULT, à l’occasion du 6ème dialogue stratégique des Ministres des Affaires étrangères du Japon et de la France.


1 Relations bilatérales – Aperçu général -

Le ministre AYRAULT a tout d’abord exprimé son plaisir quant au choix du ministre KISHIDA d’effectuer sa première visite à l’étranger pour 2017 en France, qui symbolise l’importance stratégique du partenariat franco-japonais. M. KISHIDA a répondu en remerciant la France pour son accueil chaleureux à chacune de ses visites successives au cours de ces quatre dernières années. Il a également présenté ses condoléances pour les victimes françaises du récent attentat en Turquie ainsi que celles de l’attaque contre le journal Charlie Hebdo, dont on commémore le 7 janvier prochain les deux ans, et renouvelé le soutien du Japon à la France.


2 Relations franco-japonaises

(1) Les deux ministres ont salué la poursuite des échanges annuels de haut niveau depuis la Visite d’État du Président HOLLANDE au Japon en 2013 tels que la visite officielle du Premier ministre ABE en France et la participation du Président HOLLANDE au Sommet du G7 à Ise-Shima l’année dernière.
(2) Le ministre KISHIDA a remercié le gouvernement français pour son soutien dans l’organisation de « Japonismes 2018 », une manifestation de grande ampleur réunissant les différents aspects de la culture japonaise et qui se tiendra en 2018 à Paris. Les deux ministres ont exprimé leur volonté de poursuivre leur coopération en ce sens.
(3) Après avoir évoqué l’Année de l’innovation Japon - France organisée en 2016 ainsi que l’évènement organisé par le Japon et la France dans le cadre de la TICAD VI et consacré à leur action conjointe en Afrique, les deux ministres se sont entendus pour que nos deux pays intensifient encore davantage leurs collaboration dans ces différents domaines. 
(4) Les deux ministres ont enfin convenu de continuer à collaborer au développement des échanges touristiques entre les deux pays.


3 Coopération Japon – Union européenne

Les deux ministres se sont entendus pour coopérer un vue de la réalisation le plus tôt possible d’un accord de principe sur le partenariat économique (APE) entre le Japon et l’Union européenne. Ils ont également confirmé leur collaboration dans la réponse à la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.


4 Changement climatique

Tout en saluant la rapide entrée en vigueur de l’accord de Paris sur le climat, les deux ministres ont convenu de leur volonté commune de créer un cadre où chaque pays puisse présenter de manière plus transparente leurs contributions nationales d’ici à 2018, date butoir de l’adoption du réglement technique de l’accord.


5 Disparition d’une ressortissante japonaise à Besançon

Le ministre KISHIDA ayant demandé la coopération des autorités françaises dans la disparition d’une étudiante japonaise à Besançon, le ministre AYRAULT a souligné sa volonté de collaborer étroitement avec le Japon, avec qui la France partagera les informations relatives à cette affaire en vue de sa résolution.


Pour plus de détails:
  • Tribune- Les négociations de l'accord de partenariat économique (APE) Japon-Union européenne
  • Vidéo- Visite de M. Fumio KISHIDA en France, République Tchèque et Irelande

  • barre de menu gauche
    • 2017
    • 2016
    • 2015
    • 2014
    • 2013
    • 2012
    • 2011
    • 2010
    • 2009
    • 2008
    • 2007
    • Relations bilatérales