4ème réunion « 2+2» Rencontre des ministres des Affaires étrangères et de la Défense Japon - France, Tôkyo, 26-29 janvier 2018


4ème session des consultations politico-militaires ministérielles (« 2+2 »)



MM. Taro KONO, ministre des Affaires étrangères du Japon, et Itsunori ONODERA, ministre de la Défense du Japon, ont rencontré le 26 janvier dernier leurs homologues français, M. Jean-Yves Le DRIAN, ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, et Mme Florence PARLY, ministre des Armées, à l'occasion de leur déplacement au Japon pour la 4e session des consultations politico-militaires ministérielles (« 2+2 »). Cette session de près de deux heures a consisté en un entretien (19h10-20h05) suivi d'un dîner de travail (20h25-21h25) et a donné lieu à la diffusion d’un communiqué conjoint.

1. Généralités
(1) Les quatre ministres sont convenus que le Japon et la France, « partenaires d'exception » qui partagent les mêmes valeurs fondamentales, poursuivront leur étroite collaboration en faveur du maintien et du renforcement d'un ordre international libre, ouvert et fondé sur l'État de droit, alors que ce dernier est confronté à de nombreux défis.

(2) Les quatre ministres se sont entendus pour concrétiser leur coopération en faveur d'un espace Indo-Pacifique libre et ouvert, afin de garantir la paix, la stabilité et la prospérité dans cette région. La partie japonaise a salué l'engagement actif de la France dans la zone Indo-Pacifique à travers de telles initiatives.

2. Coopération en matière de sécurité et de défense
(1) Les quatre ministres se sont réjouis de l'accord global dans le cadre des négociations pour un accord d'acquisition et de services croisés (ACSA), qui favorisera des projets de coopération concrets entre les deux pays, et sont convenus de poursuivre leur étroite collaboration pour finaliser et conclure cet Accord dans les plus brefs délais.

(2) Les quatre ministres sont convenus de renforcer leur collaboration en matière de sécurité et sûreté maritime et en matière de développement des capacités des pays en développement en faveur d'un espace Indo-Pacifique libre et ouvert.

(3) Les quatre ministres ont également salué la tenue du premier exercice conjoint « ARC 17 » (exercices multilatérals quadripartites – Japon, France, Royaume-Uni, Etats-Unis -) à l'occasion de l'escale au Japon l'année dernière d'un bâtiment de la Marine française dans le cadre de la mission « Jeanne d'Arc 2017». Dans le même temps, ils ont confirmé la conduite d'exercices conjoints avec la Force maritime d'autodéfense lors de la venue prochaine au Japon de la frégate Vendémiaire en février 2018.

(4) Concernant la coopération en matière d'équipements et de technologie de défense, les quatre ministres sont convenus d'initier le plus tôt possible les travaux de recherche conjoints portant sur la technologie de nouvelle génération de détection des mines, soit le premier projet de la coopération nippo-française.

(5) Les quatre ministres se sont entendus pour concrétiser leur coopération dans le domaine spatial lors de la prochaine session du dialogue global sur l'espace entre le Japon et la France.

(6) Enfin, les quatre ministres ont confirmé poursuivre leur étroite collaboration pour que les deux pays continuent de partager leur expertise en matière de lutte contre le terrorisme et la cybercriminalité.

3. Situation régionale :

(1) Sur la question de la Corée du Nord, qui représente la menace majeure la plus pressante pour la communauté internationale, les quatre ministres ont souligné qu'ils ne reconnaissent jamais le possession de l'armée nucléaire par Corée du Nord et se sont engagés ensemble à ce que la communauté internationale exerce une pression maximale sur le régime de Pyongyang.

(2) Les quatre ministres ont affirmé l'importance d'un ordre maritime libre et fondé sur l'État de droit, ainsi que leur ferme opposition à toute action unilatérale susceptible d'accroître les tensions ou toute tentative pour changer le statu quo par la force ou la coercition .

(3)Enfin, les quatre ministres ont pu échangé sur la situation au Moyen-Orient, notamment sur le processus de paix au Proche-Orient.