Actualité de l'AmbassadeActualité de l'Ambassade

Le Prix Shibusawa-Claudel 2016 décerné au lauréat Martin Nogueira-Ramos

Le 20 octobre 2016, pour sa 33ème édition, le Prix Shibusawa-Claudel a mis en lumière le fait religieux chrétien au Japon en récompensant le chercheur Martin Nogueira Ramos pour sa thèse de doctorat : Crypto-christianisme et catholicisme dans la société villageoise japonaise (XVIIe-XIXe).

Lors de la cérémonie de remise suivie d'une réception dans les salons de la Résidence de l'ambassadeur, le président du jury, M. Christian Sautter, et le président de la Maison franco-japonaise de Tokyo, M. Norihiko Fukui - venu tout spécialement du Japon – ont rendu hommage au caractère inédit de ces recherches en France.

Créé en 1984 en mémoire du modernisateur de l'ère Meiji, l'industriel Eichi Shibusawa, et de l'écrivain et diplomate français Paul Claudel, le Prix Shibusawa-Claudel s'applique à distinguer des intellectuels français et japonais pour la qualité de leurs travaux scientifiques portant sur la culture de l'autre pays.

Lors du Kampai (toast) final, l'ambassadeur Masato Kitera a réitéré le rôle majeur de cette distinction dans l'essor de la japonologie en France et dans l'approfondissement du dialogue intellectuel entre les deux pays.

L’ambassadeur du Japon Masato Kitera félicite le lauréat (au centre) aux côtés du ministre Christian Sautter et du président de la Maison franco-japonaise, M. Norihiko Fukui (à droite).
M. Miyoshi, le directeur du journal Yomiuri à Paris qui co-organise le prix Shibusawa-Claudel depuis 2008.
Dans sa thèse de doctorat, M. Martin Nogueira Ramos s’est plongé dans l'histoire religieuse du Japon pour comprendre la logique des chrétiens japonais après la proscription du christianisme au Japon en 1614.

barre de menu gauche
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
  • 2008
  • 2007