L'AmbassadeL'Ambassade

L'Ambassadeur

写真

Monsieur Masato KITERA, Ambassadeur du Japon en France




 

 

 

 

 

 

Profil de Monsieur Masato KITERA
Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Japon en France


Masato KITERA est nommé Ambassadeur du Japon en France en Avril 2016.

Né le 10 octobre 1952, M. Masato KITERA est entré au Ministère des Affaires étrangères japonais (MOFA) en 1976. En janvier 1991, il est nommé Directeur-adjoint principal de la direction de la Chine et de la Mongolie puis en 1993, Directeur de la Division de l'Aide financière non remboursable du Bureau de la Coopération Economique. En 1995, il devient Secrétaire particulier du Secrétaire général du Cabinet du Premier Ministre, puis est nommé Ministre à l'Ambassade du Japon en Thaïlande en 1997. En 2000, M. Masato KITERA est nommé Directeur du Service des Affaires financières au MOFA, puis devient Chercheur invité à l'IFRI à Paris. En Mars 2002, il est nommé Ministre à la Mission permanente du Japon pour les Organisations internationales à Genève. En 2005, il devient Directeur-général adjoint du Bureau des Affaires économiques au MOFA, puis en 2006, il assume les fonctions d'Ambassadeur en charge des Affaires des Nations-Unies au Bureau chargé de la Politique étrangère. Nommé Directeur-général des Affaires africaines puis Directeur général du Bureau de la Coopération internationale en 2008 et Ministre adjoint du MOFA en charge de l'Administration en 2010, M. KITERA devient Secrétaire général assistant du Cabinet du Premier Ministre en 2012, avant d’être nommé Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Japon en République Populaire de Chine en novembre 2012.

M. KITERA est diplômé de la Faculté de Droit de l'Université de Tokyo et ancien élève de l'Ecole Nationale d'Administration (ENA - Promotion Michel de L'Hospital).


 

Message de S.E.M. Masato KITERA, Ambassadeur du Japon en France


Chers visiteurs du site internet de l’Ambassade du Japon en France, soyez les bienvenus.

Ambassadeur du Japon en France depuis juin 2016, permettez-moi à ce titre de vous adresser ces quelques mots.

Il me tient à cœur de vous faire part que si je n’ai plus officié depuis près de 15 ans en France, cette nomination, bien qu’unique eu égard à son importance, constitue ma 4ème prise de fonction dans l’hexagone, pays pour lequel j’ai développé une affinité toute particulière durant ma carrière diplomatique, et me comble de joie en me permettant de travailler de nouveau à Paris.

Naturellement, mes pensées vont donc tout d’abord aux victimes des actes terroristes qui ont frappé successivement Paris l’année dernière et pour lesquelles je prie pour le repos de l’âme. Le Gouvernement japonais ne cessera jamais de condamner avec la plus grande fermeté ces actes infâmes qui ont fauché de nombreuses vies innocentes et pour lesquels aucune justification, pas plus que le pardon, n’est possible. De fait, le Japon sera toujours résolu à combattre le terrorisme en coopération avec les membres de la communauté internationale, en premier lieu desquels figure la France.

Le partage de valeurs fondamentales comme la démocratie, les droits de l’Homme, la liberté d’expression, l’Etat de droit, l’économie de marché mais aussi le développement de la culture, de l’art, des sciences et de la technologie fait du Japon et de la France des partenaires d’importance sur lesquels l’un et l’autre peuvent respectivement s’appuyer. Cette relation particulière unissant nos deux pays a été réaffirmée par le Premier Ministre ABE et le Président Hollande eux-mêmes lors de la visite de ce dernier au Japon en juin 2013, mais se traduit également par une correspondance abondante entre les deux chefs d’Etat, les ministres des Affaires étrangères et les hauts dignitaires français et japonais, ce qui nous a ainsi menés à approfondir nos liens de coopération.

En tant que membre permanent du conseil de sécurité de l’ONU, la France est un grand contributeur au maintien de la paix et de la sécurité internationale. Le Japon, quant à lui, sous couvert d’une contribution proactive à la paix, entend également contribuer au maintien de l’ordre international, démontrant également en ce sens combien le Japon et la France sont des partenaires de choix. Dans un contexte où la situation internationale se complexifie, qu’il s’agisse de veiller à la conservation d’une stabilité participant à la croissance pacifique de la société internationale ainsi que de transmettre aux générations futures un environnement à la fois économiquement sain et pour lequel il aura exprimé toute son attention sur la question écologique, le Japon s’attache à collaborer, tentant à travers une coopération étroite d’orienter la communauté internationale, sur des problématiques que la diplomatie nippone considère comme prioritaires. A la fin de l’année 2015, la France a pris la pleine mesure de son rôle de président de la Cop21, qui se déroula ici même, sur son sol, ce qui permit d’aboutir sur l’« Accord de Paris », nouveau dispositif international portant, entre autres, sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre, et adopté de concert par une assemblée de 195 pays, en faisant ainsi un outil de grande valeur.

L’approfondissement des relations franco-japonaises passe a fortiori par la sphère culturelle et artistique, à travers, bien entendu, la mode et les échanges du monde de la cuisine, mais également par une multitude d’autres aspects trop nombreux pour être exhaustivement énumérés. Beaucoup de japonais travaillent actuellement dans des entreprises nippones situées en France, faisant ainsi rayonner le pays dans lequel ils sont. Plus de 40 000 japonais résidant en France ont été recensés par nos services. Parmi eux, beaucoup font avancer la coopération entre les entreprises françaises et japonaises dans le domaine de l’innovation. De plus, dans le domaine de l’éducation, avec un nombre de diplômes d’enseignants en langue japonaise qui s’est considérablement accru à ce jour, j’ai l’espoir de voir l’enseignement du japonais prendre davantage de place dans les établissements scolaires français. A l’occasion des 160 ans de l’établissement des relations diplomatiques entre le Japon et la France en 2018, tout le raffinement de la culture japonaise sera réuni pour une présentation de grande ampleur lors de l’évènement « Japonisme 2018 » organisé à Paris. Nos deux gouvernements se focalisent aussi sur les deux prochaines échéances sportives que sont la coupe du monde de rugby de 2019 et les jeux olympiques de Tokyo en 2020, compétitions organisées par le Japon et pour lesquelles ceux-ci projettent d’intensifier davantage encore les échanges en milieu sportif.

Je vous prie donc de croire en mes plus sincères intentions à ce qu’à la tête du personnel de l’ambassade, j’effectue tous les efforts possibles pour rendre les relations entre le Japon et la France toujours plus étroites, en établissant un lien prompt et réactif, ainsi qu’en ma volonté d’apporter mon soutien à l’ensemble des ressortissants japonais séjournant en France en vue d’assurer leur sécurité, en fournissant un service consulaire facilement accessible.



barre de menu gauche
  • L'Ambassadeur
  • Plan d'accès-heures d'ouverture-contact
  • Jours de fermeture
  • Consulats du Japon en France