Rencontre bilatérale entre le Premier ministre ABE et le Président MACRON

                                      
                                        Poignée de main entre le Président français Emmanuelle                                                                             Sommet bilatéral Japon - France
                                                    MACRON   et le Premier ministre Shinzô ABE                                              (Source : Service communication du Cabinet du Premier ministre)                 

   A l’occasion de son déplacement à Saint-Pétersbourg (Fédération de Russie) pour assister au Forum économique de Saint-Pétersbourg, le Premier ministre Shinzô ABE a rencontré le 25 mai à 12h30 (heure locale) pendant une cinquantaine de minutes M. Emmanuel MACRON, Président de la République française, lors d’une rencontre bilatérale sous la forme d’un déjeuner de travail. Voici l’essentiel de cette rencontre :

1. Préambule
  Après avoir salué la mémoire des victimes de l’attaque au couteau à Paris [du 13 mai dernier], le Premier ministre ABE a déclaré qu’il se réjouissait de retrouver le Président français depuis la dernière Assemblée générale des Nations Unies en septembre 2017. Il a poursuivi en signifiant son désir de profiter de l’organisation de Japonismes 2018 pour imprimer avec le Président français un nouvel essor au « partenariat d’exception » entre le Japon et la France. De son côté, le Président MACRON a exprimé sa joie de revoir le Premier ministre japonais et, après avoir souligné l’importance grandissante des relations nippo-françaises, déclaré vouloir les développer davantage à l’occasion de la venue en France de M. ABE en juillet prochain.

2. Relations bilatérales
  Le Premier ministre ABE ayant indiqué sa volonté de collaborer d’avantage avec la France, cette nation du Pacifique, afin d’œuvrer à la réalisation d’un espace indo-pacifique libre et ouvert, le Président MACRON a remercié son homologue japonais d’avoir convié pour la première fois la Nouvelle-Calédonie et la Polynésie française au 8e sommet du « Pacific Islands Leaders Meeting (PALM 8) ». Il a également déclaré que la France, en tant que nation disposant de territoires dans la région, accordait une grande importance à l’axe indo-pacifique.
Tout en confirmant l’importance d’un renforcement de la coopération nippo-française dans cette région, les deux dirigeants sont convenus de concrétiser leur collaboration en matière de sécurité des espaces maritimes, notamment à travers l’organisation d’exercices conjoints et de dialogues.
En outre, les deux dirigeants ont confirmé l’importance d’approfondir leur coopération dans le domaine de la défense et approuvé leur engagement dans une étroite collaboration destinée à permettre la signature dans les plus brefs délais d’un accord d’acquisition et de soutien logistique (ACSA), qui en constitue le fondement.
Enfin, considérant que le Japon et la France présideront respectivement les sommets du G20 et du G7 l’année prochaine, les deux dirigeants sont convenus que leurs pays collaborent étroitement afin de répondre aux défis qui concernent l’ensemble de la communauté internationale.

3. Corée du Nord
  Les deux dirigeants sont convenus de poursuivre leur étroite collaboration en vue d’un démantèlement complet, vérifiable et irréversible des armes nucléaires et des missiles balistiques de la Corée du Nord, ainsi que de continuer à exercer une pression sur le régime de Pyongyang.
Le Premier ministre ABE a aussi demandé la compréhension et le soutien de la France en vue d’une résolution rapide de la question des enlèvements.

4. Iran
  Concernant le retrait des États-Unis de l’Accord de Vienne sur le nucléaire iranien, le Président MACRON a présenté les positions françaises, notamment celles concernant le « nouvel accord » proposé par la France. De son côté, le Premier ministre ABE a déclaré que le Japon continuerait de soutenir l’accord existant et les deux dirigeants sont convenus de continuer à coopérer étroitement sur ce dossier.