Autres visites du Ministre Kôno (2018/07/12-14)

Avant-première du film "Vision" de Naomi Kawase (le 12/07/2018)



 A l’occasion de sa venue en France, le ministre des Affaires étrangères du Japon Tarô KÔNO a assisté à l’avant-première du film Vision de Naomi KAWASE organisée à la Cinémathèque française le 12 juillet à partir de 14h55 (heure française).
En préambule, le ministre KÔNO a expliqué que cette projection de Vision en avant-première à l’étranger s’inscrivait dans le cadre de « Japonismes 2018 » dont elle marquait ainsi le lancement. Il a en outre exprimé son désir que ce film devienne une passerelle entre le Japon et la France, ainsi que son souhait que les deux pays continuent dans le futur de coproduire des œuvres marquantes.
 Le ministre a ensuite regardé le film, après avoir écouté les discours de salutation de la réalisatrice, Mme Naomi KAWASE, et de l’actrice principale, Mme Juliette BINOCHE.
 

Dîner avec les responsables du projet "Japonismes 2018" (le 12/07/2018)

 Le 12 juillet à 20h25 (heure française), le ministre KÔNO a dîné pendant près de 90 mn avec les responsables du projet « Japonismes 2018 ».
 Après avoir remercié les personnes présentes pour leur participation à ce projet, le ministre KÔNO a appelé à leur soutien renouvelé pour que cette célébration historique dédiée à la culture japonaise puisse rayonner de la France vers le reste du monde.
 Après que les participants aient de leur côté exprimé leurs désirs et leurs attentes par rapport à « Japonismes 2018 », un échange d’opinion dynamique a eu lieu portant notamment sur les échanges culturels entre le Japon et la France ou la diffusion à l’étranger de la culture japonaise.

Exposition "Yu-Ichi INOUE 1916-1985 - La calligraphie libérée" (le 13/07/2018)



 En déplacement à Paris, le ministre des Affaires étrangères du Japon Tarô KÔNO s’est rendu le 13 juillet à 13h50 (heure française) à la Maison de la culture du Japon à Paris (MCJP) pour encourager le personnel impliqué dans l’organisation et la promotion du projet « Japonismes 2018 » ainsi que pour visiter l’exposition YU-ICHI INOUE 1916-1985 – La calligraphie libérée.
 Après avoir été accueilli par MM. Hiroyasu ANDÔ, président de la Fondation du Japon, et Tsutomu SUGIURA, président de la MCJP, le ministre KÔNO s’est rendu vêtu d’un happi aux couleurs de Japonismes 2018 devant le personnel de la MCJP afin de les encourager à poursuivre leurs efforts pour faire de Japonismes 2018 un succès, à l’image de son lancement.
 Le ministre a ensuite visité l’exposition consacrée au calligraphe Yu-ichi INOUE en compagnie de M. Yûji AKIMOTO, directeur du musée d’art de l’Université des arts de Tôkyô et commissaire de la présente exposition.


 

Inauguration de l'exposition "Fukami, une plongée dans l'esthétique japonaise" (le 13/07/2018)



 Le 13 juillet à 17h00 (heure française), le ministre des Affaires étrangères du Japon Tarô KÔNO, en déplacement officiel à Paris, a assisté à la cérémonie d’inauguration de l’exposition FUKAMI, une plongée dans l’esthétique japonaise à l’Hôtel Salomon de Rothschild.
 Accueilli par M. Hiroyasu ANDÔ, président de la Fondation du Japon, le ministre KÔNO a symboliquement coupé le ruban marquant l’ouverture de l’exposition. Sous la conduite de la commissaire d’exposition Mme Yuko HASEGAWA, directrice artistique du Musée d’art contemporain de Tokyo, il a ensuite admiré les œuvres exposées exprimant l’esthétique japonaise : poteries Jômon datant de 3 500 à 2 500 av. J.C. ou encore la robe sculptée de la marque Anrealage qui s’en inspire.
 Organisée selon un concept de l’acteur et réalisateur Masahiko TSUGAWA pour marquer le lancement de « Japonismes 2018 », cette exposition réunit les diverses expositions culturelles prévues dans le cadre de « Japonismes 2018 » pour présenter un "esthétisme japonais" que le monde se doit de connaître.


 

Visite du Ministre Kôno à Giverny (le 14/07/2018)



 Le 14 juillet à 15h25 (heure française), le ministre des Affaires étrangères du Japon Tarô KÔNO s’est rendu en compagnie de Sébastien LECORNU, secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, dans le village de Giverny, où ils ont visité pendant près de deux heures le Musée des impressionnistes Giverny et la Maison de Claude Monet.