SANTE

 

Retrouvez notre Foire aux questions (FAQ) spéciale "Santé"

 

 

 

Les informations contenues dans cette section sont données à titre indicatif.

 

Les décisions relatives aux médicaments ou dispositifs médicaux pouvant être importés au Japon sont prises par le Ministère japonais de la Santé, du Travail et des Affaires Sociales (MHLW (=Ministry of Health, Labour and Welfare)).

De ce fait, notre Ambassade ne possède pas de liste de médicaments ou molécules nécessitant (ou non) une autorisation spéciale ou d’information sur la procédure d’obtention de l’autorisation d’importation de médicaments. Ces informations sont disponibles uniquement auprès de l'administration japonaise compétente (=MHLW) et sont susceptibles de changer. Nous vous invitons donc vivement à contacter ( en anglais ou en japonais), ladite administration pour tout renseignement, précision ou confirmation.
 

VACCINATIONS

 


Aucune vaccination particulière n’est requise pour voyager au Japon.
 

 

TRAITEMENTS MEDICAUX


Les voyageurs suivant des traitements médicaux spécifiques peuvent apporter leurs médicaments au Japon si leur usage reste strictement personnel et si la quantité n’excède pas 1 mois de traitement.

L'importation de certains médicaments (psychotropes, stimulants, narcotiques...) est interdite ou restreinte quelle que soit la durée du séjour au Japon ou du traitement.

 

Les personnes se trouvant dans l'obligation de suivre un traitement sur une plus longue durée sont dans l'obligation d'obtenir une autorisation spéciale du Ministère de la Santé, du Travail et des Affaires Sociales (="Yakkan Shoumei").

Vous pouvez prendre connaissance des modalités d'obtention de cette autorisation en consultant ce document (disponible en langue anglaise uniquement (cf page 2 Q5 à 11)).

Pour toute information complémentaire concernant l'import de médicaments sur le territoire japonais ou le "Yakkan Shoumei", veuillez consulter le Q&R ( Questions-réponses pages 2 à 5) du Ministère de la Santé du Travail et des Affaires Sociales (en anglais uniquement), le site officiel du Ministère de la Santé, du Travail et des Affaires Sociales. (en anglais uniquement) ou contacter celui-ci directement.

 

 

Coordonnées des organismes habilités à répondre aux questions relatives à l'importation médicaments, quasi-drugs, cosmétiques ou dispositifs médicaux et procédure d’obtention du Yakkan Shoumei. Nous vous invitons à contacter les organismes concernés en langue anglaise ou japonaise.

 

 Nom de l’organisme  Coordonnées  Aéroports d’arrivée
 Kanto-Shin’etsu Regional Bureau of Health and
 Welfare

 

  :+81-48-740-0800

  : yakkan@mhlw.go.jp

 

 Narita International Airport
 Tokyo International Airport etc
 Kinki Regional Bureau of Health and Welfare

 

  :+81-6-6942-4096

  : kiyakuji@mhlw.go.jp

 

 Chubu Centrair International Airport
 Kansai International Airport etc

 Okinawa Narcotics Control Office,

 Kyushu Regional Bureau of Health and Welfare

 

  :+81-98-853-7100

  : okinawa-yakuji@mhlw.go.jp

 

 Naha Airport etc

 

SUBSTANCES NARCOTIQUES, PSYCHOTROPES ET DROGUES


Narcotiques

L’importation de substances narcotiques (morphine, codéine, oxycodone, péthidine, hydrocodone, etc.) relève de la loi sur le contrôle des narcotiques et psychotropes et ne peut intervenir sans une autorisation préalable du Département du Contrôle des Narcotiques d’un des huit Bureaux Régionaux de la Santé et des Affaires Sociales ( Regional Bureau of Health and Welfare, Narcotics Control Departement).

Les narcotiques ne peuvent cependant pas être importés/exportés dans le cadre du traitement d’une addiction.

 

Psychotropes
Il est possible d’importer des psychotropes, sous condition, sans ordonnance* de votre médecin ou d’autorisation du Département du Controle des Narcotiques.
Veuillez consulter le tableau(disponible en anglais uniquement) édité par le Département de Controle des Narcotiques afin de prendre connaissance de la liste et du dosage des psychotropes ne nécessitant pas d’autorisation particulière.
Pour toute importation d’une substance au dosage supérieur à celui mentionné dans le tableau, une ordonnance de votre médecin est obligatoire.


*Toutefois, afin d’éviter tout souci lors de l’entrée sur le territoire japonais, il est vivement recommandé d’être tout de même en possession d’une ordonnance de votre médecin. Cette dernière devra préciser votre pathologie, la nécessité de prise de psychotrope pour votre traitement, le nom du psychotrope prescrit et sa quantité.

 

Drogues
L’importation (exportation) de diacétylmorphine (=héroine), d’opium, de méthamphétamine, d’amphétamine est strictement interdite (même sous forme pharmaceutique).
L’importation (exportation) de cannabis, sous quelque forme que cela soit, est interdite.
L’importation (exportation) de stimulants (éphédrine, pseudoéphédrine etc) est interdite (même sous forme pharmaceutique).
Ne sont pas considérés comme des stimulants les médicaments contenant :
 ≤ 10% d’éphédrine ou
 ≤10% de méthyléphédrine ou
 ≤10% d’acide phénylacétique ou bien

 ≤ 50% noréphédrine (phénylpropanolamine)

 

Demande d’autorisation d’importation (exportation)

Vous trouverez le détail de la procédure d'obtention de cette autorisation sur le site officiel du Narcotics Control Department (disponible en anglais uniquement)

Pour toute information complémentaire ou précision, veuillez contacter directement le Narcotics Control Department. Vous pouvez pour ce faire utiliser le formulaire de contact disponible en haut et à droite de la page en cliquant sur la mention "Mailform".

Vous trouverez également les coordonnées téléphoniques des différents bureaux régionaux en charge de cette autorisation ici .

 

 

SOINS MEDICAUX AU JAPON

 

Les voyageurs se trouvant dans l'obligation de se faire soigner au Japon, devront rêgler sur place l'intégralité des prestations médicales dont ils auront bénéficié.

Sachez toutefois que certaines cartes de crédit proposent des assistances médicales, accidents de voyages ou de rapatriement.

Pour tout renseignement sur le sujet veuillez contacter directement l'établissement bancaire dont vous dépendez.

Nous vous invitons également à consulter votre mutuelle sur le sujet ainsi que le Centre des Liaisons Européennes et Internationales de Sécurité Sociale .

Les résidents de longue durée se renseigneront directement auprès de leur entité d'accueil au Japon (employeur, école...) ou auprès du Ministère de la Santé, du Travail et des Affaires Sociales .

 

7, avenue Hoche - 75008 Paris