Relations bilatérales

 Réunion de suivi des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) : présentation d’une vision à moyen et long terme pour une réalisation des OMD

Les 2 et 3 juin derniers, le Japon a organisé à Tokyo une Réunion de suivi des OMD conjointement avec le Programme de Développement des Nations Unies (PNUD), l’UNICEF, la Banque Mondiale et l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA). Parmi plus de la centaine de représentants nationaux, d’organisations internationales et de la société civile qui assistèrent à cette réunion, se trouvaient les ministres de 24 pays et les dirigeants de 7 organisations internationales. Après les discours de bienvenue présentés par le Premier ministre Naoto KAN et le Ministre des Affaires étrangères Takeaki MATSUMOTO lors de la cérémonie d’ouverture, les réunions plénières ont été présidées par M. Yutaka BANNO, Secrétaire d’État aux Affaires étrangères du Japon. Durant ces deux jours de rencontres, les participants ont mené des débats animés sur les approches véritablement effectives pour atteindre les OMD. Lors des sessions spécialisées internationales, le Japon a introduit pour la première fois deux modèles d’aide au développement qu’il avait présenté en septembre de l’année dernière à l’occasion du sommet de haut-niveau sur les OMG de l’ONU : le projet « EMBRACE » sur la santé maternelle et infantile et le projet « School For All » dans le domaine de l’aide à l’éducation primaire.


Le Japon a renouvelé sa volonté de respecter ses engagements internationaux en faveur de la réalisation des OMD, à commencer par l’ « Engagement Kan (Kan Commitment) ». Le Japon a ainsi l’intention de continuer à occuper une place de premier plan dans les discussions internationales sur les OMD et les autres questions globales, tout en collaborant avec les pays et les institutions concernées et en restant attaché aux concepts d’équité et de sécurité humaine qu’il promeut.


Les participants ont salué le Japon pour son soutien indéfectible en faveur de la coopération internationale et pour avoir accueilli la réunion de suivi des OMD à Tôkyô peu de temps après le grand séisme de l’Est du Japon. Cette réunion a également été l’occasion de commencer à traiter des questions globales qui feront suite à l’échéance de 2015, date-butoir de la réalisation des OMD. Basée sur ses discussions, la Déclaration du Président représente une contribution significative à la réalisation des OMD, ainsi qu’à la poursuite d’actions dans le cadre de l’agenda post-2015.


barre de menu gauche
  • Archives
  • Archives
  • Archives
  • Archives
  • Archives