ActualitésActualités

Rencontre bilatérale entre le Premier ministre ABE et le Président MACRON, le 20 septembre 2017

A l’occasion de son déplacement à New-York (États-Unis) pour assister à l’Assemblée générale de l’ONU, le Premier ministre Shinzô ABE s’est entretenu le 20 septembre à 12h00 (heure locale) pendant une quarantaine de minutes avec M. Emmanuel MACRON, Président de la République française. Voici l’essentiel de cette rencontre bilatérale :

1. Préambule
 Après avoir exprimé son plaisir de pouvoir s’entretenir en ce jour avec le Premier ministre ABE, le Président MACRON a signifié son désir que le Japon et la France collaborent étroitement au renforcement de leurs relations. De son côté, M. ABE a déclaré qu’il se réjouissait de retrouver le Président français depuis après le Sommet du G7 de Taormina  et que leur dernier entretien téléphonique [du 8 septembre] avait été des plus fructueux.

2. Corée du Nord
(1) Concernant le dossier nord-coréen, le Premier ministre ABE a souligné que le lancement par la Corée du Nord d’un missile balistique au dessus de l’espace aérienu japonais Japon le 15 septembre dernier constituait une menace grave, et imminente et sans précédent pour la sécurité de la communauté internationale. Il a également salué le vote à l’unanimité d’une résolutions contre la Corée du Nord, comprenant notamment la mise en place progressive de sanctions encore plus sévères, et déclaré que l’ensemble des résolutions adoptées, y compris celles votées récemment, ne seront véritablement efficaces qu’une fois strictement appliquées.

(2) De son côté, le Président MACRON a affirmé partager les craintes du Japon et que la France était résolue à réagir avec la fermeté nécessaire.

(3) Sur la réponse à apporter au problème nord-coréen, les deux dirigeants ont convenu de l’importance du rôle de la Chine et de la Russie, et se sont entendus pour que le Japon et la France collaborent étroitement sur la scène internationale ainsi qu’au Conseil de sécurité des Nations Unies pour renforcer les sanctions.
Enfin, les deux ministres ont confirmé leur volonté d’inscrire la question de la Corée du Nord au programme de la prochaine session du dialogue « 2+2 » qui doit se tenir en 2018 au Japon, ainsi que de mener des discussions élargies quant aux futures relations nippo-françaises en matière de défense.

(4) Le Premier ministre ABE a également appelé à la compréhension et au soutien de la France dans la résolution de la question des enlèvements de citoyens japonais par les autorités nord-coréennes.
 
3. Relations bilatérales et situation dans le monde
(1) Les deux dirigeants ont salué les récentes avancées de la coopération nippo-française en matière de sécurité et de défense, comme l’organisation d’exercices conjoints quadripartites (Japon, France, Grande-Bretagne, Etats-Unis) à l’occasion de l’escale au Japon du groupe-école « Jeanne d’Arc », et convenus de développer davantage leur future coopération dans ce domaine. Dans cette optique, ils se sont accordés pour accélérer les négociations sur un accord d’acquisition et de services croisés (ACSA) et développer leur coopération en matière d’équipements de défense.

(2) En outre, les deux dirigeants ont procédé à un échange d’opinions sur la situation régionale comme en mer de Chine méridionale et convenus de poursuivre leur étroite collaboration afin d’y maintenir un ordre international fondé sur l’État de droit.

(3) Les deux dirigeants se sont entendus pour continer à collaborer étroitement au succès de « Japonismes 2018 », un évènement de grande ampleur qui sera organisé l’année prochaine pour présenter la culture japonaise, essentiellement à Paris.

(4) Après avoir salué l’attribution officielle des Jeux olympiques et paralympiques de 2024 à Paris, le Premier ministre ABE a exprimé son souhait de partager avec la France l’expérience acquise lors de l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de 2020 à Tôkyô. En réponse, le Président MACRON a déclaré désirer collaborer avec le Japon pour faire de ces olympiades un succès.

4. Accord de Partenariat Economique (APE) Japon – UE
Le Premier ministre ABE a déclaré que, face aux tendances au protectionnisme, le fait que le Japon et l’UE soient parvenus à un accord de principe sur l’APE Japon-UE montre au reste du monde que les deux partenaires demeurent des porte-étendards du libre-échange. Les deux dirigeants ont convenu de collaborer en faveur d’une signature et d’une entrée en vigueur le plus rapidement possible de cette APE Japon – UE.


barre de menu gauche
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
  • 2008
  • 2007
  • Relations bilatérales