Nomination du nouveau directeur général de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) (Déclaration du ministre des Affaires étrangères MOTEGI Toshimitsu)

2021/2/16
  1. Le Japon salue la nomination le lundi 15 février 2021 de Mme Ngozi OKONJO-IWEALA du Nigéria au poste de directrice générale de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) par consensus de ses membres.
     
  2. Le Japon considère comme très significative la nomination de la première femme et de la première Africaine nommée à la tête de cette organisation, qui incarne la diversité avec de nombreux pays en voie de développement parmi ses membres, dans le maintien et le développement du système commercial multilatéral. Le Japon espère que Mme OKONJO-IWEALA fera preuve de ses capacités en matière de coordination entre les principaux acteurs et de gestion d’organisations internationales, et coopérera étroitement avec les Membres pour répondre aux nombreux défis auxquels l'OMC doit faire face, en se basant pour ce faire sur son expertise et sa riche expérience en tant que ministre des Affaires étrangères puis des Finances du Nigéria, directrice générale de la Banque mondiale et présidente du Conseil d'administration de l'Alliance Globale pour les Vaccins et l’Immunisation (GAVI).

  3. Le Japon apporte son plein soutien au Secrétariat de l'OMC et à sa Directrice générale et continuera de jouer un rôle de premier plan dans les initiatives internationales destinées à rétablir l'économie mondiale, mise à mal par la pandémie de la COVID-19, et à régler la question urgente de la réforme de l'OMC, et ce en maintenant une étroite coordination avec les autres Membres.


Traduction provisoire et purement informative
Article original (en anglais)

Liens