Coopération avec l'AIEA sur le traitement des eaux filtrées par le système ALPS à la centrale nucléaire de Fukushima Dai-ichi de TEPCO. Visite de la directrice générale adjointe de l'AIEA au Japon

2021/9/9
Du 6 au 10 septembre, les représentants de l'AIEA conduits par Mme Lydie EVRARD, directrice générale adjointe de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), se sont rendus au Japon.
 
  1. Au cours de cette visite, les représentants de l'AIEA ont tenu des réunions avec les ministères concernés, tels que le ministère des Affaires étrangères, le ministère de l'Économie, du Commerce et de l'Industrie, ainsi que l'Autorité de régulation nucléaire, afin de discuter de la coopération future concernant le traitement des eaux filtrées par le système ALPS à la centrale nucléaire de Fukushima Dai-ichi de TEPCO suite à la signature d’un accord de garantie relatif au traitement des eaux filtrées par le système ALPS à la centrale nucléaire de Fukushima Dai-ichi de TEPCO en juillet 2021. Les deux parties sont convenues d’avancer dans les préparatifs concernant l’examen des aspects sécuritaires et réglementaires du rejet des eaux filtrées, ainsi que la surveillance et l’examen des eaux océaniques d'ici la fin de l'année.
 
  1. Le 8 septembre, les fonctionnaires de l'AIEA ont visité les sites de la centrale nucléaire de Fukushima Dai-ichi, tels que l'équipement d'élimination des multi-nucléides (ALPS), la zone des réservoirs et la zone portuaire où l'installation d'équipements connexes est envisagée. Grâce à cette visite, les fonctionnaires de l'AIEA ont pu approfondir leur compréhension de l'état actuel du déclassement de la centrale nucléaire de Fukushima Dai-ichi et du traitement des eaux filtrées par l'ALPS, et ont pu échanger leurs opinions avec TEPCO.
 
  1. Le 9 septembre, les fonctionnaires de l'AIEA ont également rendu une visite de courtoisie à M. Washio, ministre d'État des Affaires étrangères, et ont échangé leurs points de vue sur la coopération entre le gouvernement japonais et l'AIEA.
 
  1. Le gouvernement japonais continuera d'expliquer à la communauté internationale la situation de la centrale nucléaire de Fukushima Dai-ichi de TEPCO et le statut des eaux filtrées par l'ALPS, de manière transparente et sur la base de preuves scientifiques. Il continuera à coopérer avec l'AIEA pour la mise en œuvre des examens.
 
 
[NOTE] L'eau filtrée par le système ALPS est une eau qui est traitée par des dispositifs tels que le système ALPS (Advanced Liquid Processing System) afin de garantir que les matières radioactives autres que le tritium répondent aux normes réglementaires de sécurité.
 

Traduction provisoire et purement informative

Article original (en anglais)