Missions de prévention et de surveillance par le Royaume-Uni contre les transbordements maritimes (ship to ship tranferts) et les autres activités illicites en mer

2022/1/21

 

  1. Au cours de la mi-janvier 2022, la frégate « HMS Tamar » de la Royal Navy a assuré des missions de prévention et de surveillance des activités illicites en mer, comme les transbordements maritimes (ship to ship transfert) avec des navires battant pavillon nord-coréen interdits par les résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies, dans les eaux autour du Japon ainsi qu’en mer de Chine orientale. Il s’agit du sixième déploiement opérationnel de ce type de la Royal Navy depuis 2018.

 

  1. Le Japon salue de telles activités, qui s’inscrivent dans les efforts de la communauté internationale pour assurer l’application effective des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations Unies visant à garantir le démantèlement complet, vérifiable et irréversible de toutes les armes de destruction massive et des missiles balistiques de toutes portées de la Corée du Nord.

 

  1. La Garde côtière du Japon (JCG) et la Force maritime d'autodéfense du Japon (JMSDF) mènent également des opérations de renseignements sur les navires soupçonnés de violer les résolutions du Conseil de sécurité, et collaborent étroitement avec les pays concernés.

 

Liens

         Soupçons de transbordements maritimes illicites par des navires liés à la Corée du Nord
 

Traduction provisoire et purement informative

Article original (en anglais)