Quatrième réunion des ministres des Affaires étrangères du Dialogue quadrilatéral sur la sécurité (« Quad ») (Japon - Australie - Inde - États-Unis)

2022/2/11
En déplacement à Melbourne (Australie), le ministre des Affaires étrangères HAYASHI Yoshimasa a participé le 11 février 2022 à partir de 16h00 (14h00, heure du Japon) et pendant près de quatre heures à la quatrième réunion des ministres des Affaires étrangères du Dialogue quadrilatéral (Japon - Australie - Inde - États-Unis) sur la sécurité (« Quad ») ainsi qu’au dîner qui l’a suivi. Étaient également présents la ministre australienne des Affaires étrangères Maryse PAYNE, le ministre indien des Affaires extérieures Subrahmanyam JAISHANKAR et le secrétaire d’État américain Antony BLINKEN. La réunion a donné lieu à la publication d’une déclaration commune (anglais / japonais).
 
  1. Les quatre ministres ont salué la tenue de cette réunion en « format physique » et sont convenus de collaborer étroitement au succès de la prochain sommet du Dialogue quadrilatérale sur la sécurité qui se tiendra durant le premier semestre 2022 au Japon.
 
  1. Les quatre ministres ont réaffirmé la responsabilité renforcée qui incombent à leurs 4 pays, qui partagent les mêmes valeurs fondamentales, dans leur engagement à garantir un ordre mondial libre, ouvert et fondé sur l’État de droit, alors que l’ordre mondial existant est remis en question dans différents domaines, notamment par des tentatives unilatérales de changer le statu quo et des pressions économiques.
 
  1. Les quatre ministres se sont félicités que la vision d'un « Indopacifique libre et ouvert », soutenue par leurs quatre pays, trouve un écho dans différentes parties du monde et que des initiatives autonomes se développent un peu partout, à l’instar des Perspectives de l'ASEAN sur l’Indo-Pacifique (ASEAN Outlook on the Indo-Pacific ou AOIP), de la Stratégie de l’UE pour la coopération dans la région indo-pacifique et des stratégies nationales des pays européens relatives à cette région. Ils sont convenus d’approfondir davantage leur collaboration avec les différents pays et territoires en vue de la réalisation de cette vision.
 
  1. Renouvelant leur soutien affirmé à la centralité de l'ASEAN et à une architecture régionale menée par l'ASEAN, les quatre ministres sont convenus de continuer de soutenir ses États-membres dans la mise en œuvre de l'AOIP, qui constitue le fondement de la stabilité et de la prospérité de la région. Ils ont également exprimé leurs attentes quant au rôle important du Cambodge, qui assure la présidence de l'ASEAN cette année.
 
  1. Dans la perspective du prochain sommet quadrilatéral prévu dans la première moitié de 2022, les quatre ministres sont convenus d'assurer le suivi des résultats obtenus lors des sommets de mars et de septembre 2021, notamment en matière de lutte contre la COVID-19, et de développer davantage de coopérations pratiques dans divers domaines : sécurité maritime, cybersécurité, lutte contre le terrorisme, aide humanitaire et secours en cas de catastrophe, etc. À cet égard, les quatre ministres ont salué les aides déployées par chacun de leurs pays lors de l'éruption volcanique et du tsunami aux Tonga, et sont convenus de collaborer davantage à l’avenir en matière d'aide humanitaire et de secours en cas de catastrophe à l’échelle de la région indo-pacifique.
 
  1. Concernant les mers de Chine orientale et méridionale, le ministre HAYASHI s'est dit très préoccupé par les tentatives unilatérales pour modifier par la force le statu quo, et les quatre ministres sont convenus de l'importance de respecter un régime de droit global tel qu’il est défini dans la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer pour contrer les atteintes à un ordre maritime fondé sur des règles. En outre, le ministre HAYASHI a présenté les positions fondamentales du Japon sur Hong Kong, sur la région autonome ouïgoure du Xinjiang et sur Taïwan.
 
  1. Condamnant les tirs de missiles balistiques de la Corée du Nord, qui violent les résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies et déstabilisent la région, les quatre ministres ont réaffirmé leur engagement en faveur de la dénucléarisation complète de la Corée du Nord conformément aux résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies. Le ministre HAYASHI a demandé le soutien et la coopération des trois autres pays pour une résolution immédiate de la question des enlèvements, obtenant leur soutien.
 
  1. Concernant la situation au Myanmar, les quatre ministres ont exprimé leur vive préoccupation face à la situation actuelle et appelé à la fin des violences ainsi qu’à la libération des personnes détenues. Ils ont aussi confirmé la nécessité de rétablir rapidement un système politique démocratique au Myanmar. Les ministres ont également appelé à garantir un accès sans entrave à l’aide humanitaire et sont convenus de l'importance de la mise en place rapide du consensus en cinq points de l'ASEAN (ASEAN’s Myanmar Five-Points Consensus). Ils se sont également accordés pour continuer de soutenir les initiatives de l'ASEAN.
 
  1. Les quatre ministres ont débattu de la situation actuelle en Ukraine, où les tensions vont croissant.
 
  1. Les quatre ministres sont convenus de continuer d’organiser à l’avenir ce rendez-vous annuel, ainsi que de maintenir et renforcer la dynamique de la coopération inscrite dans le cadre du Dialogue quadrilatéral sur le sécurité. Parallèlement, ils sont convenus de continuer de contribuer de manière constructive dans la région indo-pacifique à travers un large éventail de coopérations.
 
  1. En prémices de la réunion des ministres des Affaires étrangères du Dialogue quadrilatéral, le ministre HAYASHI, le ministre indien des Affaires extérieures JAISHANKAR et le secrétaire d'État américain BLINKEN avaient rendu une visite de courtoisie au Premier ministre australien MORRISSON. À cette occasion, le Premier ministre MORRISON avait souhaité la bienvenue en Australie à chacun des ministres. Le ministre HAYASHI a déclaré que la tenue de cette quatrième réunion des ministres des Affaires étrangères du Dialogue quadrilatéral sur la sécurité était des plus opportunes et contribuait à promouvoir davantage la coopération entre les quatre pays en vue de la réalisation d'un « Indopacifique libre et ouvert ». Il a également déclaré que le Premier ministre KISHIDA attendait avec impatience le prochain sommet quadrilatéral qui se tiendra au Japon dans la première moitié 2022. Ils ont ensuite discuté de la coopération quadrilatérale et de questions régionales. 
 
Liens  

Traduction provisoire et purement informative

Article original (en anglais)