Les actions du Japon pour stabiliser le marché de l'énergie face à la situation en Ukraine

2022/2/23
  1. Le 21 février 2022, la Russie a signé un décret présidentiel reconnaissant l' « indépendance » de la « République populaire de Donetsk » et de la « République populaire de Louhansk », ainsi que des accords « d'amitié, de coopération et d'entraide » donnant notamment droit aux forces armées russes de construire et d'utiliser des bases militaires. Le 22 février, la Russie a pris une série de mesures, comme la ratification des accords avec les deux « républiques » et l’adoption par la Douma concernant l'utilisation de forces armées hors du territoire national russe.
 
  1. Ces décisions constituent clairement une violation de la souveraineté et de l'intégrité territoriale de l'Ukraine et vont à l’encontre du droit international. Le Japon condamne fermement une nouvelle fois ces décisions totalement inacceptables. Le Gouvernement du Japon exhorte la Russie à reprendre ses efforts pour trouver une issue via le processus diplomatique.
 
  1. Face aux difficultés de l’Europe de s’approvisionner en gaz suite aux tensions en Ukraine, le Japon a dérouté des excédents de gaz naturel liquéfié (GNL) des entreprises japonaises vers l'Europe pour faire preuve de solidarité avec ses alliés et les pays amis avec qui il partage les mêmes valeurs fondamentales.
 
  1. Suite à la situation présente, le prix du baril connait une nouvelle hausse. La stabilisation du marché pétrolier est cruciale pour stabiliser l'économie mondiale et japonaise. Le Gouvernement du Japon travaille avec les pays producteurs de pétrole pour stabiliser le marché pétrolier, tout en œuvrant en collaboration avec les instances internationales compétentes, à commencer par l'Agence internationale de l'énergie (AIE), ainsi qu'avec les principaux pays consommateurs de pétrole. Actuellement, l'approvisionnement mondial en pétrole n'a pas été interrompu par les tensions en Ukraine et les sanctions économiques contre la Russie n'entraveront pas l'offre et la demande d'énergie.
 
  1. Le Japon dispose actuellement d’une réserve stratégique globale (réserves stratégiques + stocks privés) de pétrole correspondant à quelques 240 jours. De même, les compagnies d'électricité et de gaz disposent de réserves de GNL suffisantes pour répondre à leurs besoins pendant deux à trois semaines. Nous considérons donc qu'il n'y a aucune crainte que la présente situation ait un impact immédiat sur la stabilité de l'approvisionnement intérieur en énergie. Le Japon continuera de faire son maximum pour stabiliser le marché international de l'énergie, en coopération avec les pays et les organisations internationales concernés.
 
Liens  

Traduction provisoire et purement informative

Article original (en anglais)