Libération par les pays membres de l'Agence Internationale de l’Énergie (AIE) de leurs réserves pétrolières d’urgence (déclaration de la porte-parole du ministère des Affaires étrangères du Japon ONO Hikariko)

2022/3/2
Lors de la réunion extraordinaire du Conseil de direction de l'AIE qui s'est tenue à Paris le 1er mars 2022, les pays membres de l'AIE ont décidé la libération de 60 millions de barils tirés de leurs réserves pétrolières d’urgence, en réponse à la crainte des marchés pétroliers d'une pénurie après l’agression de l'Ukraine par la Russie. Suite à cette décision, le Japon organisera rapidement cette libération en se conformant aux quantités fixées ultérieurement pour chaque pays membre.
 
Cette décision traduit la détermination et la solidarité affirmées des pays membres de l'AIE devant l'agression dont est actuellement victime l'Ukraine, et envoie un message fort aux marchés, à savoir que le marché mondial du pétrole ne souffrira d’aucune pénurie. Le Japon salue cette décision prise par l’ensemble des 31 pays membres de l’AIE.
 
La stabilité du marché pétrolier et des autres marchés énergétiques est essentielle à la stabilité de l'économie mondiale comme de l’économie japonaise. En réaction à la flambée des prix de l'énergie qui perdure depuis l'année dernière ainsi qu’au risque d'une plus grande instabilité des marchés énergétiques face à l’actuelle agression russe contre l'Ukraine, le Japon continuera de contribuer à garantir des approvisionnements énergétiques stables en encourageant les pays producteurs de pétrole à augmenter leur production, et en utilisant les organisations internationales concernées comme l'AIE ainsi que les cadres qu’offrent notamment le G7 et le G20. Dans le même temps, il apportera une réponse flexible en coopération avec les États-Unis et les autres principaux pays consommateurs de pétrole.
 
Liens  

Traduction provisoire et purement informative

Article original (en anglais)