Message de condoléances du Premier ministre Abe suite à l’attaque perpétrée à Strasbourg, le 11 décembre 2018

Cher Emmanuel,
 
Après la fusillade odieuse à Strasbourg, où de nombreuses personnes profitaient du marché de Noël, je ne peux m'empêcher d'éprouver une immense émotion et indignation. Je condamne fermement cette attaque ignoble.
 
Au nom du Gouvernement du Japon et du peuple japonais, j’adresse mes condoléances sincères et ma sympathie à toutes les victimes ainsi qu’à leurs familles. Je formule également des vœux de prompt rétablissement aux blessés.
 
La douleur de la France est aussi la nôtre. J’exprime notre profonde solidarité avec la France dans ces moments difficiles.
 
Aucun acte terroriste ne peut nier les valeurs fondamentales que nous partageons. En continuant à coopérer étroitement avec la communauté internationale, dont la France, le Japon est déterminé à lutter résolument contre le terrorisme.  
 
Premier Ministre du Japon
Shinzo ABE