Réunion ministérielle trilatérale Japon - États-Unis - Corée du Sud

2022/2/12
À l’occasion de son déplacement à Honolulu (États-Unis), le ministre des Affaires étrangères HAYASHI Yoshimasa a participé le 12 février 2022 à partir de 14h30 (le 13 février à 9h30, heure du Japon) et pendant près de deux heures à une réunion des ministres des Affaires étrangères Japon - États-Unis - Corée du Sud aux côtés du secrétaire d'État américain Antony BLINKEN et du ministre sud-coréen des Affaires étrangères CHUNG Eui-yong.
La réunion a été suivie par la publication d’une déclaration commune (Joint Statement on the U.S.- Japan - Republic of Korea Trilateral Ministerial Meeting) (anglais / japonais).
 
1. Corée du Nord
  1. Les trois ministres ont partagé leurs vives préoccupations quant à la  récente série de lancements de missiles balistiques par la Corée du Nord, dont celui d'un missile balistique à portée intermédiaire (MRBM) le 30 janvier dernier. Partageant la même considération que les activités nucléaires et balistiques de la Corée du Nord constituent une menace pour la paix et la stabilité de la région voire de la communauté internationale, ils ont échangé consciencieusement sur l’attitude à prendre à l’avenir.
  2. Concrètement, ils sont convenus de renforcer davantage les capacités de dissuasion au niveau régional et se sont accordés sur la nécessité de développer leur coopération trilatérale en matière de sécurité et de défense. Ils sont également convenus de l’importance d’une stricte application des résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies et qu'ils collaboreraient encore plus étroitement en son sein dans leur réponse.
  3. Dans le même temps, les trois ministres ont partagé la même compréhension de la nécessité d’une réponse diplomatique et, dans cet objectif, ont confirmé que le Japon, les États-Unis et la Corée du Sud collaboreraient encore plus étroitement.
  4. Enfin, le ministre HAYASHI a demandé et obtenu le soutien et la coopération de ses deux homologues sur la question des enlèvements.
 
2. Situation régionale et coopération internationale
Les trois ministres ont également discuté de la situation régionale, notamment en Chine et en Ukraine, ainsi que sur leurs initiatives visant à la réalisation d’un « Indopacifique libre et ouvert ». Les ministres HAYASHI et CHUNG ont aussi salué la stratégie indopacifique des États-Unis (Indo-Pacific Strategy Report) que le gouvernement américain a publié récemment. De même, les trois ministres ont débattu des défis globaux que sont la santé mondiale, à commencer par la question urgente pour la communauté internationale de la lutte contre la pandémie de la COVID-19, et le changement climatique. Ils sont convenus que les trois pays continueraient de collaborer ensemble.
 
3. Futures coopérations trilatérales
Le ministre HAYASHI a déclaré que, au-delà de la question de la Corée du Nord, la collaboration entre le Japon, les États-Unis et la Corée du Sud était essentielle à la paix et à la stabilité régionales et que, de ce fait, il souhaitait continuer de la développer. Les trois ministres sont convenus de développer ensemble ces futures coopérations trilatérales selon une approche multi-niveau.
 
Liens  

Traduction provisoire et purement informative

Article original (en anglais)