Réunion des ministres des Affaires étrangères du G7

2022/2/19
© Ministry of Foreign Affairs of Japan
© Ministry of Foreign Affairs of Japan
© Ministry of Foreign Affairs of Japan
À l’occasion de son déplacement en Allemagne, le ministre des Affaires étrangères HAYASHI Yoshimasa a participé le 19 février 2022 à la réunion des ministres des Affaires étrangères du G7, dont vous trouverez le résumé ci-dessous. À la fin de la réunion, le ministre des Affaires étrangère de la République d’Ukraine Dmytro KULEBA a rejoint les participants pour leur présenter un aperçu de la situation ukrainienne ainsi que les positions de son Gouvernement.
 
  1. Les ministres des Affaires étrangères du G7 ont partagé leur vive inquiétude concernant le renforcement du dispositif militaire russe le long de la frontière ukrainienne, et sont convenus de demander à la Russie d’œuvrer à une désescalade, y compris en procédant à un retrait réel de ses troupes comme elle l’avait elle-même annoncé. En tant que membres du G7, ils ont également renouvelé leur engagement en faveur d’une solution pacifique et diplomatique et demandé à la Russie de répondre favorablement aux appels au dialogue des États-Unis, de l’OTAN et de l’OSCE. Enfin, ils ont confirmé qu’une hypothétique invasion de l’Ukraine entrainerait des sanctions et d’autres coûts importants pour la Russie. En tant que membres du G7, ils ont aussi confirmé leur soutien à la souveraineté et l’intégrité territoriale de l’Ukraine, ainsi que l’importance de soutenir sa stabilité économique et financière. Ils ont également renouvelé leur soutien aux efforts ukrainiens en faveur d’un renforcement de la démocratie.
 
  1. Le ministre HAYASHI a déclaré que la situation actuelle en Ukraine relevait du principe fondamental de la communauté internationale de rejeter toute modification unilatérale du statu quo par la force et ne se limitait pas à une simple question relative à la sécurité en Europe. Il a ajouté que le Japon apporterait un soutien continu à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de l’Ukraine, et mis en avant les appels du Premier ministre KISHIDA au Président POUTINE en faveur d’une solution par une entente directe. Enfin, il a signifié que le Japon continuerait d’apporter une réponse en collaborant étroitement avec la communauté internationale, à commencer par les États- Membres du G7.
 
Liens  
 

Traduction provisoire et purement informative

Article original (en japonais)